L'interview décalé

La dernière interview de Yoann Piskor !

Yoann Piskor, 37 ans, attaquant des Villettes, passé par Seauve Sports et Grazac Lapte a décidé de raccrocher les crampons. L’occasion de faire une dernière interview décalée !

Le plus beau moment de ta carrière amateur ?

C est très difficile à dire car plusieurs événements m’ont marqué. Bizarrement, mon plus beau moment ne s’est pas soldé par une victoire, il s agit du match contre Le Puy Foot en coupe de France alors qu’il évoluait en N3. Nous avions perdu 1-0 dans les dernières minutes. D’ailleurs, suite à leur victoire, ils avaient enchaîné les résultats positifs et étaient parvenus à accéder à la N2. Je jouais à Lapte/Grazac et étions en D1, l’écart était très, voire trop important.

Le plus mauvais également ?

Sans hésitation la défaite en coupe de la Haute-Loire contre l’USSL. Cette défaite a été très dure à digérer, car elle s’est jouée sur un détail… La jeunesse d’un joueur a fait basculer le match, il se reconnaîtra.

Le plus beau terrain sur lequel tu aies joué ?

Je dirais le terrain de St Chamond.

Le plus pourri du coup aussi ?

J’hésite mais je dirais le terrain de Frugères-les-Mines en coupe de la Haute-Loire lorsque je jouais à la Seauve, il y a donc quelques années.

Le joueur le plus impressionnant avec qui tu aies joué ?

En seniors, le joueur qui m’a le plus impressionné est Eddy Chapelon. Quand il était jeune, il pouvait faire la différence à lui tout seul. Je pense qu’il aurait pu jouer beaucoup plus haut. En plus, il a une super mentalité. Bon j’arrête de l’encenser car lorsqu’il va lire l’article ses chevilles vont enflées …lol

Et le plus maladroit ?

Je pourrais me citer moi-même, car je pense avoir vendangé quelques occasions. D’un autre côté, si j avais marqué toutes mes occasions, j aurais joué plus haut…

Le défenseur qui t’a donné le plus du fil à retordre ?

J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de bons défenseurs et il est vraiment difficile d’en citer un en particulier.

Ton plus beau but?

Honnêtement je ne sais pas, mais le but le plus important que j’ai inscrit est certainement celui du dernier match de cette saison, en championnat contre Sainte Sigolène, nous gagnons 3-2, et je marque le 3ème but qui nous permet d’accéder au D1 au dépend de notre adversaire.

Ton match le plus abouti ?

Le premier match qui me vient en tête est celui contre Blavozy en quart de finale de coupe de la Haute-Loire, j’étais malade ( je sortais de la grippe), et nous nous étions qualifiés aux tirs au but, après avoir fait un match nul 2-2 lors du temps réglementaire. J’avais marqué 1 but et fait 1 passe décisive, à l’époque Blavozy jouait en R2, alors que nous ( Lapte Grazac) évoluions en D1.

Et le plus catastrophique ?

Je suis passé à travers quelques matches, récemment je dirais le match en demi-finale de la Régis Fay contre Laussonne, la veille j ai passé une soirée un peu trop arrosée, et Mick ne dira pas le contraire. A 37 ans faut choisir entre le foot et les soirées.

Mais je me souviens d’un match en coupe de la Haute-Loire contre Mazeyrat d’Allier lorsque je jouais à Grazac Lapte, j’avais été catastrophique et même réussi à mettre un trois point sur un penalty. Heureusement, nous avions réussi à nous qualifier.

Finir sur une montée en D1 et une coupe Régis Fay en inscrivant un des deux buts, quoi de mieux ?

Honnêtement, j’ai vécu une fin de saison fantastique, pour ma dernière, j’ai la chance d’avoir participé à la montée en D1, et pourtant c était très mal engagé puisque à la trêve nous avions 11 points de retard sur le premier.

Et la cerise sur le gâteau est d’avoir remporté cette coupe, une première pour moi et il aura fallu que j’attende ma dernière saison et mon dernier match pour enfin pouvoir soulever une coupe. Je ne pouvais pas espérer mieux pour arrêter le football.

Je tiens tout d’abord à remercier le club de la Seauve, avec lequel j’ai joué pendant quelques années, j’ai eu la chance de rencontrer des gens super, aussi bien joueurs, dirigeants et supporters…même aujourd’hui lorsque je leur rends visite, ils sont toujours prêts à me payer un verre.

Je tiens également à remercier le club de Lapte-Grazac avec qui j’ai vécu des moments exceptionnels. J’entretiens des relations privilégiées avec ce club, et certains sont devenus des amis, j’ai eu la chance de côtoyer des personnes exceptionnelles au sein de ce club.

Et enfin je tiens à remercier le club des Villettes qui m’ont accueilli lors de mes deux dernières saisons, là encore, j’ai appris à connaître des gens qui sont dévoués à ce club.

Tout ça pour dire que grâce au football, j’ai eu la chance de rencontrer des gens formidables. Le football est un beau sport qui outre la compétition, permet des rencontres épanouissantes ( joueurs, arbitres, etc.)

Une pensée pour deux joueurs que j’ai eu la chance de côtoyer et qui nous ont malheureusement quittés trop vite.

J’AIME 7
Actualités

Ce sont les vacances !

Haute-Loire Football prend des vacances pour revenir en pleine forme début août ! Merci à tous de votre fidélité.