Actualités

Féminisation: Fabienne Bonnefoy « Encourageant de voir toutes ces gamines intéressées par le foot ! »

Nous allons vous proposer à l’approche de la coupe du monde féminine et de la féminisation de mettre en avant des femmes investies dans leur club. Nous commençons par Fabienne Bonnefoy de l’AC Auzon-Azerat et de l’AV2A !

Fabienne, peux-tu nous présenter ton rôle au sein du club d’Auzon Azerat et de l’entente chez les jeunes ?

J’ai démarré en tant que joueuse en 2010 à Auzon Azérat pour ensuite succéder à Marie BARD en tant que trésorière.

Je suis actuellement coach des U18 féminines du groupement AV2A (Groupement des Clubs de Arvant-Vergongheon et Auzon-Azérat pour les catégories jeunes garçons et filles) avec Morgane et Lydie.

Pourquoi le football, qu’est ce qui te plaît dans ce sport ?

Ce qui me plaît dans le football, c’est la convivialité, et le partage.
On y est en plein cette saison!  En R1F, on est en grande difficulté, mais on tient le coup, par solidarité et parce que surtout on s’entend super bien !! C’est notre FORCE. Pas sûr qu’avec des résultats identiques, une équipe de gars en fasse de même 🙂 .

Peu de femmes sont investies au sein des clubs, est-ce difficile dans ce monde d’hommes ?

La difficulté n’est vraiment pas là! Il est surtout difficile de trouver des bénévoles prêts à donner de leur temps pour leur club, que ce soit des hommes ou des femmes.
Pour ma part, je me sens bien au sein du club d’Auzon Azérat, et au sein de l’AV2A, ils sont TOP nos gars d’Auzon et de Vergongheon !

Quel est ton avis sur l’émergence du foot féminin en Haute-Loire, et comment l’améliorer ?

Avec l’équipe à 8 féminine, je me rends compte qu’il y a pas mal de clubs féminins dans la Haute-Loire. Je m’en rends également compte avec les équipes jeunes. C’est super que les catégories U13F à U18 F soient enfin représentées !

Il y a encore du chemin à faire, mais c’est plutôt encourageant de voir toutes ces gamines intéressées par le foot !

A mes débuts à Langeac en gamine (spéciale dédicace à Tony Marquez) on était 3-4 filles en mixité, et on jouait pas beaucoup… Depuis, les filles ont fait leur place, et elles sont intégrées en mixité, et ont la possibilité de jouer entre elles, c’est chouette ça !

Comment l’améliorer ? Ne pas hésiter à organiser des rencontres avec les départements limitrophes de la Région ? De Auzon, cela nous gênerait pas d’aller à St Flour ou dans la région clermontoise.

La coupe du monde féminine ouvre ses portes en juin en France, une sacrée vitrine ?

Une sacrée vitrine oui ! Quand on voit la vitesse à laquelle les places ont été vendues, ça laisse entrevoir des stades bien remplis pour cet événement !! Espérons que notre équipe de France cartonne, cela permettra à nos clubs de voir de nouvelles jeunes filles rejoindre la famille du foot.

Pour ma part, je serai au match d’ouverture à Paris, et à la finale à Lyon !!! Trop hâte.

J’AIME 0

En direct des clubs