Actualités

D1F: Angélique Granouillet « Un dimanche matin sans foot, c’est pas un vrai un dimanche ! » 

Les féminines de Blavozy/St Pierre Eynac dominent leur championnat avec 5 victoires en 5 matches. Entretien avec une des cadres de l’équipe, Angélique Granouillet !

Angélique, grosse victoire 7-0 dimanche dernier contre la lanterne rouge, Emblavez, ton sentiment ?

Pour ma part je n’ai pas pu jouer ce match là, étant blessée à la cheville, j’étais au repos. Néanmoins, je suis allée les voir jouer contre cette équipe de l’Emblavez, qui est en reconstruction et elles ont su en effet remporter les 3 points.

L’objectif était de ne pas prendre de but et de continuer sur notre lancée en faisant un sans faute, c’est ce que nous avons fait. Nous avons un bon groupe qui vit et qui s’investit, c’est ce qui fait aussi la clé de notre réussite.

C’est un gros début de saison et une place de leader, surprise ?

Oui en effet, pour l’instant nous sommes dans une très bonne dynamique c’est un sans faute : 5/5 !

Cependant, on ne doit pas se relâcher et travailler encore plus dur toutes ensemble pour préparer le « derby » qui nous attend contre St Germain le 11 novembre. Il est certain que rien n’est encore joué et la saison est loin d’être terminée, alors si on veut maintenir notre 1ère place il faudra tout donner.

Objectif la montée en ligue ?

Pour l’instant, nous prenons les matches les un après les autres, en essayant d’évoluer le mieux possible. Nous verrons par la suite.

Pas trop dur de jouer à 10h le dimanche ?

Non, personnellement depuis de nombreuses années je suis habituée à jouer le dimanche matin. Et un dimanche matin sans foot c’est pas un vrai un dimanche !

Que penses-tu de l’émergence du foot féminin en Haute-Loire ?

Le foot féminin, est au jour d’aujourd’hui en pleine évolution, de plus en plus de clubs se créent et les regards sont en train de changer. En espérant que cela continuera à inciter de nombreuses féminines à vivre pleinement leur passion.  ️

La coupe du monde féminine aura lieu en France en juin prochain, une belle visibilité ?

Oui c’est très bien pour le foot féminin, cela véhicule une bonne image, ce qui permettra d’augmenter le nombres de licenciées et de changer les mentalités.

J’AIME 2
Actualités

R2: Langogne aime le Cantal !

Les langognais se déplaçaient une nouvelle fois dans le Cantal pour jouer sa survie en R2. Victoire 1-0 !