Actualités

Coupe Régis Fay : Sainte-Sigolène au bout des prolongations !

De l’ambiance, du suspense et des buts… C’est à cela que l’on peut résumer la finale de la coupe Régis Fay qui a opposé les joueurs de Sainte-Sigolène à Laussonne ce samedi soir. Les Golénois remportent le trophée aux prolongations.

Tout commence sur un petit rythme pourtant. Beaucoup de duels et aucune équipe qui ne parvient vraiment à mettre le pied sur le ballon à cause de l’enjeu très certainement. Au quart d’heure de jeu, c’est Hugo Moulin qui va faire passer un frisson dans le camp laussonnais mais sa tête est déviée sur la transversale par Bruchet.

Puis, plus rien jusqu’à la 37e quand Charroin côté laussonnais part au but et évite la sortie du gardien mais le retour du libero sigolénois Bontemps sauve les siens. Puis, Romaric Brun vient devancer de la tête la sortie du portier des jaunes mais elle passe juste à côté…

Après la pause, peu d’occasions non plus. On assiste à un match fermé et intense, une vraie finale en somme. Les minutes défilent et le stress monte. Charreyron viendra buter sur le portier sigolénois Incardona, trop peu pour faire la décision… On joue donc les prolongations.

Et tout va aller très vite dans la prolongation. Alors que Lemoyne est tout près de donner l’avantage à Laussonne sans une énorme parade d’Incardona, sur le contre l’AGS Foot obtient un corner. On joue depuis à peine 5 minutes quand Christophe Neto dépose le ballon sur la tête de son capitaine Thomas Delolme. Plus haut que tout le monde, il catapulte le cuir dans les filets de Bruchet et donne l’avantage à l’AGS Foot. 95e : 1-0

Finale coupe régis fay_1927

Laussonne va alors se découvrir et Clément Dola s’en va dans un numéro de soliste pour les Golénois. Il élimine 3 joueurs avant de servir Christophe Neto qui d’un pointu malin trompe une nouvelle fois le portier laussonnais. 103e : 2-0

Dans les 15dernières minutes, Laussonne va tout tenter mais Maxime Gentes dévisse sa reprise alors qu’il est seul face au but. Le match sera plié quand Christophe Neto, encore lui, va tenter une inspiration géniale. Des 45 mètres, il voit Mickaël Bruchet avancé et tente le lob. Sa frappe finit au fond et à la 113e, Sainte-Sigolène plie le match.

Les laussonnais auront le mérite de ne rien lâcher et réduiront l’écart par Charreyron mais il est trop tard. Sainte-Sigolène aura mieux entamé la prolongation et remporte son premier trophée depuis 1982 !

 

Réactions et scènes de joie : 

 

 

J’AIME 1
Actualités

R2: La victoire de l’espoir pour Chadrac !

Chadrac recevait St Beauzire avec la ferme intention de glaner les 3 points de la victoire. C’est chose faite et de la plus belle des manières en s’imposant 5 buts à 0 !

EN DIRECT DES CLUBS