Actualités

CDF: Velay FC déclare forfait.

Comme nous vous l’annoncions ce midi, le fameux derby du 6ème tour de la coupe de France entre Le Puy Foot et Velay FC n’aura pas lieu. Son président, Guillaume Fourcade, se livre sur cette décision.

Guillaume, Velay FC a décidé de déclarer forfait pour le 6ème tour de la coupe de France et sa confrontation contre Le Puy Foot, quelles en sont les raisons ?

Comme tu l’as dit, c’est le VFC qui a choisi ensemble de prendre cette décision, ce n’est pas le président qui a décidé seul. Nous avons consulté les joueurs pour connaître leur avis mais aussi les membres du bureau et bien évidemment l’entraîneur et son adjoint.

Quelles sont les raisons ? Il y en a plusieurs: La première est l’intégrité physique du joueur qui ne pourra pas être assuré, il y a encore une semaine nous n’avions pas le droit de s’entraîner à plus de six personnes sans contact et avec un ballon par personne. Avec le couvre-feu, l’ensemble de nos joueurs ne pouvait pas s’entraîner convenablement du fait de leur situation géographique, de leur boulot et de toutes ces contraintes liées aux restrictions sanitaires.

Ensuite, il y a l’aberration de ces décisions de la Fédé de nous faire jouer ce match là en cette période si particulière, on nous demande de pratiquer des tests PCR pour l’ensemble nos joueurs plus les remplaçants et le staff. Le coût d’un test PCR est de 75 € à la charge de la sécurité sociale. Il faut la présence d’un médecin le jour du match, mais qui sommes-nous pour mobiliser des médecins en cette période ?

La Fédé ne nous a jamais consulté et nous a jamais dit que la coupe allait reprendre et voilà qu’on nous informe 10 jours avant ! Ce n’est pas possible de préparer ce match comme il faut et décemment.

Dans cette décision il y a VOULOIR, POUVOIR et le DEVOIR:

Vouloir: bien sûr que l’ensemble des joueurs, du staff et des dirigeants avaint envie de le jouer.

Pouvoir: C’est plus compliqué, est-ce que nos joueurs sont assez prêts pour jouer un match de cette intensité pendant 90 minutes après trois mois d’inactivité ou tout du moins sans entraînements avec contacts ? Je ne crois pas.

Devoir: Nous pensons que dans la période actuelle, au vu des blessures possibles, des restrictions sanitaires et de l’annonce tardive, nous ne devons pas.

Vous n’êtes pas les seuls dans ce cas, le sentiment que le foot amateur n’est pas pris en considération par la FFF ?

En aucun cas, toutes ces décisions sont prises sans consultation et sans se rendre compte de la réalité et surtout de la période de crise sanitaire actuelle. Elle le sont par des gens qui pensent que le foot amateur est géré par des salariés et qu’il est pratiqué par des employés. Ce n’est pas notre monde à nous.

Tu as pris la présidence cette saison, tu ne regrettes pas ?

C’est parfois compliqué puisqu’on ne peut pas satisfaire tout le monde mais en aucun cas je ne regrette cette décision. L’institution du VFC est plus forte que la personne qui la préside et je suis fier d’être le président d’un club qui a pris cette décision même si, bien sûr, nous sommes tout à fait conscients qu’elle ne fait pas l’unanimité auprès de nos joueurs.

Comment vois-tu l’avenir de notre sport qui a perdu énormément de licenciés ?

L’avenir, je suis toujours quelqu’un d’optimiste et malgré le fait que nous allons perdre en effet grand nombre de licenciés, nous avons un super sport et nous avons un super club. Nous devrons, comme dans tous les métiers ou professions, nous adapter à la situation. Le club a d’ores et déjà décidé que l’année prochaine le prix de la licence serait divisé au moins par deux pour toutes les personnes déjà présentes au club cette saison. Nous avons donc déjà commencé à nous adapter.

J’AIME 0
Actualités

N2: Prestation convaincante pour Le Puy Foot.

Le Puy Foot reprenait le chemin de la compétition ce samedi avec la réception du FC Nantes (b). Au terme d’une très bonne rencontre, les Ponots s’imposent logiquement 2-0.